Le four de Fran au pays de pasteur

Construction et utilisation du four à pain. C'est ici que vous pouvez poser vos questions. Vous y trouverez aussi des liens vers des sites concernant la construction de fours à pain,ainsi que les photos de construction des fours des membres du forum
Avatar du membre
jean(fil de masse)
Messages : 10197
Enregistré le : ven. déc. 12, 2003 01:00
Localisation : 48°59'16.0"N 1°44'17.6"E
Contact :

Le four de Fran au pays de pasteur

Message par jean(fil de masse) » sam. févr. 05, 2011 17:02

Bonjour
On dirait un four qui se fait Seppuku (hara-kiri)
Mauvais humour,mais je suis sûr que tu vas trouver une solution
Cordialement
Jean


Pour nos fours à pain:

Le réfractaire ,

n'est pas nécessaire

[thumbnail=center]http://imagizer.imageshack.us/a/img14/3526/logogifi.gif[/thumbnail]

Avatar du membre
Fran
.membre donateur
.membre donateur
Messages : 7627
Enregistré le : mer. mars 04, 2009 01:00
Localisation : Arbois Jura
Contact :

Le four de Fran au pays de pasteur

Message par Fran » dim. févr. 06, 2011 13:33

Four à Patt
Ca surprend quand même toutes ces fissures.
A priori, tu n'as pas reboucher ou refermer les "trous", j'ai peur que les flammes et fumées le traversent.

jean(fil de masse)
mais je suis sûr que tu vas trouver une solution

comme on peut le remarquer sur les photos, les fissures du dessus ne semble pas se prolonger dans la masse .
eh bien ,c'est exactement cela : petit retour :
Image la cloche a été réalisé en 2 fois et bien sur les deux couches n'ont pas colle en elle .
en cour des chauffes , la vermiculite s'est infiltrée entre les deux et a finir par écarté les éléments ; par chance ça n'a pas réellement progresser dans la masse . j'ai pas beaucoup de différence avec les vues du montage .
conclusion :
- toutes les couches rapportées n'est vraiment pas garantie de restée collée aux autres au cour des chauffes .
- le grillage a poules , s'il semble bien présenter des avantage a la construction ne résiste pas quand il se retrouve exposer, il se désagrège . on le remarque bien ici Image il manque des liaisons .
reboucher ? pas pour le moment ; c'est facile d’accès sur le dessus du four et je m'en sert presque tout le WE (6 a 8kg de pâte juste pour la semaine ; trop bon :smiley152: ) donc je verrai ça au vacances .
sinon je pense utiliser un coulis d'argile avec peut être un peut de liant (chaux ?) coules dans les fissures . la voute vas pomper un max d'eau du coulis ! et alors on seche bien les poterie avant de les cuire non . en plus comme il ne semble pas y avoir beaucoup de fissure traversante ( a vérifier d'ici la ) ce sera juste un remplissage .
peut d'eau utiliser ==> retour rapide a l'usage après quelques petites chauffes de derhumage
dis moi ce dont tu as besoin et je te dirais comment t'en passer Image 
le plus difficile n'est pas le savoir , c'est de l'apprendre et de le transmettre

Avatar du membre
jo 22
.membre donateur
.membre donateur
Messages : 2761
Enregistré le : lun. janv. 05, 2009 01:00
Localisation : La ROCHE DERRIEN Côtes d'Armor

Le four de Fran au pays de pasteur

Message par jo 22 » mar. févr. 08, 2011 18:34

Fran a dit
en cour des chauffes , la vermiculite s'est infiltrée entre les deux et a finir par écarté les éléments

Bonjour Fran
Voilà des photos qui font mal, ce qui est embètant c'est que j'ai peur que le fait que la 2e coque n'ait pas collé sur la 1ere compromette la qualité de la masse thermique de ton four.
Bon courage.
Kénavo
Jo
Il n'y a rien d'impossible, il suffit de réfléchir

Avatar du membre
Fran
.membre donateur
.membre donateur
Messages : 7627
Enregistré le : mer. mars 04, 2009 01:00
Localisation : Arbois Jura
Contact :

Le four de Fran au pays de pasteur

Message par Fran » mar. févr. 08, 2011 18:50

salut
la qualités de la MT n'est pas trop compromise , la 2 couche n'est pas très épaisse en fait les 2 éléments qui me gênent le plus:
- la 2eme couche n'a pas collé ; même si j'avais un peut de mal a y croire , pas a ce point la !
- "la vermiculite s'est infiltrée entre les deux et a finir par écarté les éléments" ça je l’attendais pas du tout de ce produit la . au moment de la dilatation les éléments s’écarte mais au retour c'est l'infiltration qui empêche le retour en place ; prochaine chauffe , écartement etc. etc.
conclusion ? : toujours un tissus de verre au dessus de la voute ?
dis moi ce dont tu as besoin et je te dirais comment t'en passer Image 
le plus difficile n'est pas le savoir , c'est de l'apprendre et de le transmettre

Avatar du membre
zib01
Messages : 2097
Enregistré le : mer. févr. 20, 2008 01:00
Localisation : gourdon

Le four de Fran au pays de pasteur

Message par zib01 » mer. févr. 09, 2011 19:08

Heureusement qu'il y avait la perçée se week-end tu as du noyé ton chagrin

Avatar du membre
Fran
.membre donateur
.membre donateur
Messages : 7627
Enregistré le : mer. mars 04, 2009 01:00
Localisation : Arbois Jura
Contact :

Le four de Fran au pays de pasteur

Message par Fran » mer. févr. 09, 2011 19:20

meme pas mis les pieds :smyley4:
mais me dis pas que tu est venus sans prévenir on aurait louper une occasion .

la percée pour ceux ce qui connaissent pas encore :
la perçée du vin jaune petite manifestation ou dans une ville on voit passer 20 fois plus de visiteur que la population locale
dsl c'est fini
dis moi ce dont tu as besoin et je te dirais comment t'en passer Image 
le plus difficile n'est pas le savoir , c'est de l'apprendre et de le transmettre

Avatar du membre
zib01
Messages : 2097
Enregistré le : mer. févr. 20, 2008 01:00
Localisation : gourdon

Le four de Fran au pays de pasteur

Message par zib01 » mer. févr. 09, 2011 20:23

Non je ne suis pas venu trop de monde pour moi !!!!

Avatar du membre
Fran
.membre donateur
.membre donateur
Messages : 7627
Enregistré le : mer. mars 04, 2009 01:00
Localisation : Arbois Jura
Contact :

Le four de Fran au pays de pasteur

Message par Fran » sam. mars 19, 2011 08:30

salut
bon ça fait un bon moment que je soupçonne une chute trop rapide de la température de ma sole mais comme on accuse bien souvent son matériel de ne pas être a la hauteur de nos prétention "pas moi m'sieux , c'est lui" ; une campagne de mesure s'imposait de plus en plus.
après une première exposition je reprend les données .
le tableau Image et surtout le graphique Image
détail des libellés
voute MT = pyromètre à bulbe situer au 1er tier de la hauteur et env. 1/2 épaisseur (8cm)
dessous de table = dessous de la dalle , en contact avec elle après ajout de l'isolant . sonde de type K
sole IR = température radiative IR de la surface intérieur de la sole (limite de mesure 310° non garantie de précision mais qui semble plausible par comparaison dans d'autres configuration)
Amb = température ambiante du four avec un thermomètre de sole à bi-lames qui met un temps fou a monter , ces mesures manquent de fiabilitée
voute IR = température radiative IR de la surface intérieur de la voute
la valeur des mesures n'est absolument pas garanties surtout pour l'IR. le but ici était surtout de voir l’évolution des courbes
dis moi ce dont tu as besoin et je te dirais comment t'en passer Image 
le plus difficile n'est pas le savoir , c'est de l'apprendre et de le transmettre

Avatar du membre
Fran
.membre donateur
.membre donateur
Messages : 7627
Enregistré le : mer. mars 04, 2009 01:00
Localisation : Arbois Jura
Contact :

Le four de Fran au pays de pasteur

Message par Fran » sam. mars 19, 2011 08:39

mes conclusions
température ambiante et du four au départ 7°
la courbe voute MT monte bien au cour de la chauffe
les premiers 50° sont obtenu en 3/4 heure et la courbe poursuit sa progression régulièrement.
le point haut est maintenu plus d'une heure et la chute est longue
====> 8cm d’épaisseur de béton réfractaire semble bien faire l'affaire et sauf le comportement mécanique la solution est globalement bonne.
dis moi ce dont tu as besoin et je te dirais comment t'en passer Image 
le plus difficile n'est pas le savoir , c'est de l'apprendre et de le transmettre

Avatar du membre
Fran
.membre donateur
.membre donateur
Messages : 7627
Enregistré le : mer. mars 04, 2009 01:00
Localisation : Arbois Jura
Contact :

Le four de Fran au pays de pasteur

Message par Fran » sam. mars 19, 2011 08:59

dessous de table j'avais utiliser du sable de pierres ponce pour mouler la dalle du four voir ici.
avantages:
le gain de poids env 50%
la très faible reprise d’humidités
les capacités isolantes du produit
les deux premiers point sont bien acquis mais le 3eme est moins évident. jusque la je me suffisait d'un juste tiède au toucher après 2h de chauffes et d'un pas chaud pas la suite (30 a 40° maxi).
avec les frimas de l'hiver et comme j'avais de la place en dessous , j'ai ajouter 'pour voir' de la laine de roche et glisser une sonde type K entre les deux.
isolante ? bien sur puisque la température est stable pendant plus d'1h : 2cm de sole + 3cm de sable + 7cm de béton .
mais elle est déjà a prés de 50° en fin de chauffe et va continuer a grimper jusqu’à 160° en 5 h
alors isolant oui mais ....
je garde et j'arrange l'isolation sous la dalles : trop de pertes malgré tout même avec l'effet retard de la pierre ponce: pas suffisant
dis moi ce dont tu as besoin et je te dirais comment t'en passer Image 
le plus difficile n'est pas le savoir , c'est de l'apprendre et de le transmettre

Avatar du membre
Fran
.membre donateur
.membre donateur
Messages : 7627
Enregistré le : mer. mars 04, 2009 01:00
Localisation : Arbois Jura
Contact :

Le four de Fran au pays de pasteur

Message par Fran » sam. mars 19, 2011 09:12

sole IR c'est l'objet principale des mesures :
le thermomètre IR est limité a 310°env les valeurs indiquées semble plausibles si je me fit aux mesures relevées sur le four électrique de la boite . mais la mesure d'une surface à température ambiante révélé de grosse surprise : > de 20 a 30°
alors ou est la réalité des chiffres ????
les 300° de départ ? disons que c'est le moment ou le thermomètre a bien voulu me dire quelque chose
trop chaud ? c'est sur, les pains ont ferrer mais pas trop et c’était même limite sur la 1ere fournée et pas du tout sur la 2eme .
les chiffres sont de toute évidence faux mais l’évolution reste significative et surtout l'impression d'une chute de température de sole trop rapide bien mise en évidence
a noter également la non reprise de température par capture du rayonnement IR de la voute après la fin des cuisson.
les voutes surbaissée ferait elle mieux dans ce cas ??
dis moi ce dont tu as besoin et je te dirais comment t'en passer Image 
le plus difficile n'est pas le savoir , c'est de l'apprendre et de le transmettre

Avatar du membre
Fran
.membre donateur
.membre donateur
Messages : 7627
Enregistré le : mer. mars 04, 2009 01:00
Localisation : Arbois Jura
Contact :

Le four de Fran au pays de pasteur

Message par Fran » sam. mars 19, 2011 09:18

Amb en fait le peut de fiabilités des mesures rendent cette infos inutilisable et donne tout juste une "indication pour le plaisir des yeux"
le thermomètre a bi-lames posé sur la sole était souvent gênant pendant les fournées et beaucoup trop long a remonter pour donner une valeur significative .
il est rester en permanence dans le four après les fournées ; la chute de température est plus juste a ce moment
dis moi ce dont tu as besoin et je te dirais comment t'en passer Image 
le plus difficile n'est pas le savoir , c'est de l'apprendre et de le transmettre

Avatar du membre
Fran
.membre donateur
.membre donateur
Messages : 7627
Enregistré le : mer. mars 04, 2009 01:00
Localisation : Arbois Jura
Contact :

Le four de Fran au pays de pasteur

Message par Fran » sam. mars 19, 2011 09:24

voute IR hors graphique et relever sur la fin comme une simple curiosités de comparaison avec voute MT
aux moment indiqués, la différence qu'on pouvait attendre ne semble pas présente à savoir : la masse plus chaude que le rayonnement mais comme j'ai préciser quel est la fiabilités de la mesure IR
dis moi ce dont tu as besoin et je te dirais comment t'en passer Image 
le plus difficile n'est pas le savoir , c'est de l'apprendre et de le transmettre

Avatar du membre
Fran
.membre donateur
.membre donateur
Messages : 7627
Enregistré le : mer. mars 04, 2009 01:00
Localisation : Arbois Jura
Contact :

Le four de Fran au pays de pasteur

Message par Fran » sam. mars 19, 2011 09:32

ce que j'en pense :
déjà je peut certainement gagner une 1/2 de chauffe compte tenue de l'effet balistique de la courbe après le retrait des braises
la sole effectivement semble refroidir trop vite . à comparer lors des prochaines chauffes
un changement avec des dalles de four plus courante est possible car j'avais garder 5 cm pour la sole plus le sable et que la cloche ne repose qu'a 1/2 sole/table
l'isolation dessous la table a effectivement prolonger la chute de température du four.
je doit trouver une utilisation du four pour les heures qui suivent les fournées :lol:
dis moi ce dont tu as besoin et je te dirais comment t'en passer Image 
le plus difficile n'est pas le savoir , c'est de l'apprendre et de le transmettre

Avatar du membre
Four à Patt
Messages : 2773
Enregistré le : ven. mars 02, 2007 01:00
Localisation : Colmar (68)

Le four de Fran au pays de pasteur

Message par Four à Patt » sam. mars 19, 2011 19:13

Salut Fran,
Et bien ca y est, tu la tiens ta thèse!
Trêve de plaisanteries, il y a pas mal d'infos à décortiquer.
En gros, en mettant une isolation sous ta dalle porteuse, elle devient masse thermique car a priori ton sable n'isole pas tant que ça.
Je pense aussi que ta sole est plus utilisée pour répartir de la chaleur (issue de résistances si le four est électrique) plutôt que de la stocker.
L'idéal serait d'essayer avec une sole en briques avec un isolant dessous. Si tu n'as pas la place, l'isolant peut être s'enlever.
Du coup, ca te fera une voute surbaissée :sifflotte:
Après c'est la hauteur par rapport au devant qui va gêner.
Tiens nous au courant
Pat

Répondre

Retourner vers « Construire et réussir son four à pain »